Villeneuve-la-Comptal : une réunion pour s’opposer aux projets éoliens

Plusieurs orateurs se sont exprimés devant une assemblée de plus de 90 personnes, énumérant toute une série de points négatifs concernant la future implantation éolienne dans cette zone protégée :

Situation géographique

L’implantation est annoncée aux portes de Castelnaudary, dans les collines de la Piège, sur la ligne de crêtes en surplomb de la plaine du Lauragais, le long de la ligne de partage des eaux. Le Mas-Saintes-Puelles, Payra-sur-l’Hers, Villeneuve-la-Comptal, Cumiès, Molleville, Montauriol… et de nombreux autres villages de la Piège, ainsi que la plaine du Lauragais jusqu’à Castelnaudary, tous sont exposés frontalement à ces deux projets.

Cartographie (cliquer pour plus de détails)

 

Au point de vue écologique

Ces projets se situent en pleine zone NATURA 2000, la Zone de Protection Spéciale “Piège et collines du Lauragais”, et plus précisément, le long de la ligne de partage des eaux, là où les enjeux de protection NATURA 2000 ont été inventoriés à “Exceptionnels“, eu égard aux grands rapaces dont c’est le territoire. Le Lauragais audois et Castelnaudary souhaitent-ils donc devenir le territoire vitrine en France des plus beaux hachoirs à rapaces ?

 

Impact sur le patrimoine et le tourisme

Ce sont des dizaines d’habitations qui sont situées aux abords immédiats des périmètres concernés, avec des éoliennes de 130 m à 150 m de hauteur.

Nombreux sont ceux qui font chambres d’hôtes, œuvrant ainsi en faveur du tourisme vert, qui est un atout majeur dans le département de l’Aude. La  pollution visuelle et les nuisances sonores engendrées par de tels projets, auront un impact à la fois sur le tourisme et à la fois sur les maisons en vente, qui deviendraient invendables, selon un professionnel de l’immobilier.

Le préfet refusera t-il d’implanter ces deux projets dans une zone protégée, d’où les éoliennes sont normalement exclues ?

Il est encore temps d’agir, lors de l’enquête publique.


Pour en savoir plus : naturapiegelauragais.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS