Aude : montée de la violence. Carcassonne et Narbonne classifiés “zones particulièrement difficiles” par la Police Nationale

A l’issue d’une semaine qui a vu deux individus se présenter de nuit aux urgences de Narbonne le lundi 19, et de Carcassonne le jeudi 22 pour des blessures par arme de poing, Alliance Police Nationale tient à alerter les pouvoirs publics sur la montée de la violence dans l’Aude.

Le syndicat rappelle que « depuis un décret de décembre 1996, l’État reconnaît 3 zones urbaines sensibles en secteur Police dans l’Aude. Depuis novembre 2016, le directeur général de la Police nationale a classifié Carcassonne et Narbonne comme des zones particulièrement difficiles, nécessitant un équipage police secours primo-intervenant à trois effectifs ».

Pour Alliance, le bilan n’est pas très encourageant :

« Depuis le début de l’année 2018, outrages, rebellions, violences, incendies et même caillassage lors d’un véritable guet-apens, frappent les policiers audois. Jusqu’à quand, jusqu’à quel drame, notre département va être oublié par des pouvoirs publics pourtant au fait de la situation ». Alliance Police Nationale réclame des moyens législatifs, matériels et humains pour travailler en sécurité au service des concitoyens.

Rencontre avec les députés audois

Pour ce faire, le syndicat préconise « une simplification de la procédure pour faciliter le travail des enquêteurs et des peines effectives contre les délinquants, pour le rendre efficace. Cela nécessite dix effectifs  supplémentaires par commissariat pour mettre en œuvre le cycle de travail vacation forte. Seul ce cycle permettra une meilleure occupation de la voie publique avec doublement des patrouilles 52 heures par semaine. Cette présence sur la voie publique est pourtant un des objectifs affichés de la P.S.Q (Police de sécurité au quotidien) ».

Le bureau départemental 11 Alliance, après les avoir rencontrés en début de mandature, va saisir à nouveau les trois députés de notre département.


Source : L’Indépendant (page 4 – 27/02/2018)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS