La schizophrénie d’André Viola

IL SE PLAINT DES SOUS DOTATIONS DE L’ETAT QUAND IL JETTE L’ARGENT DES AUDOIS PAR LA FENETRE.

 

Monsieur André viola, président du conseil départemental de l’Aude, s’est épanché auprès des maires de son département de la sous-dotation de l’Etat pour le financement des agences de l’eau par lettre du 8 février 2018.
Je cite :

Alors, même si cet Etat « en Marche » est aussi grip sous que les autres (les français sont les champions olympiques haut la main des impôts et ponctions déguisés), la proposition de Monsieur Viola est simple, voyez plutôt :

Mais, que fait-il des 2,84M€ que le département de l’Aude devrait consacrer cette année à la réfection des appartements et l’accueil des migrants alors que des villages attendent pour avoir des stations d’épuration aux normes ou des routes secondaires en état ? Que fait-il des subventions octroyées à des associations pro migrants ou d’autres associations dont on se demande quelle est la mission réelle ? Ne pourrait-on pas les voir attribuer à ces véritables missions qui concernent tous les audoises et les audois ? Voilà à quoi servent vos impôts locaux, à payer des choses qui n’ont rien à voir avec les missions du département ! Sachez exprimer votre colère en envoyant des courriers ou des courriels au département pour lui signifier votre mécontentement et que la prochaine fois, vous voterez utile. Souvenez-vous et n’oubliez surtout pas !

Anatole Castagne

Pour visionner l’intégralité du document :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS