Classement des députés : Mireille Robert obtient le plus mauvais score dans l’Aude (452e place sur 572)

Le site Capital.fr vient de publier une analyse dans laquelle est proposé un classement des députés français, et dont les candidats “En Marche” ne brillent pas par leurs résultats. Pour réaliser ce travail, l’équipe de Capital précise :

Nous nous sommes plongés dans la formidable collecte de données de l’association Regards Citoyens qui durant six mois, a soigneusement pointé les travaux des parlementaires. […] nous avons noté chaque parlementaire sur la base de différents critères précis : le nombre de présences et d’interventions en commission, le nombre d’interventions dans l’hémicycle, le nombre d’amendements proposés.

Concernant le département de l’Aude, c’est Mireille Robert qui se trouve en dernière position parmi les 3 élus LREM, en décrochant la 452e place (sur 572 députés). Elle est suivie de près par Danièle Hérin qui ne fait pas beaucoup mieux en se positionnant à la 441e place du classement. Pour se faire une idée plus précise de l’activité des deux élues, voyons le classement moyen comparé aux scores des deux députées :

SCORES MOYENS
Points Présences en commission Interventions en commission Interventions dans l’hémicycle Amendements proposés
1534 30 27 47 22
SCORES MIREILLE ROBERT
Points Présences en commission Interventions en commission Interventions dans l’hémicycle Amendements proposés
1048 39 2 3 0
SCORES DANIELE HERIN
Points Présences en commission Interventions en commission Interventions dans l’hémicycle Amendements proposés
1081 28 15 1 0

 

Des résultats qui ne changent finalement pas grand-chose avec le score des anciens députés du Parti Socialiste de l’Aude Jean-Paul Dupré et Jean-Claude Pérez, qui avaient été classés par le même site, 489e et 492e sur 504 députés, lors de la dernière législature.

Classement complet : Capital.fr

Une pensée sur “Classement des députés : Mireille Robert obtient le plus mauvais score dans l’Aude (452e place sur 572)

  • 29 décembre 2017 à 21 h 05 min
    Permalink

    C’est sûr, quand on préfère se faire inviter aux coquetels des ministres et des sous-ministres macronistes en déplorant qu’il n’y ait pas de blanquette de Limoux à la place du champagne ou du vin, il est de notoriété que l’on n’a pas le temps de s’occuper des français de souche qui galèrent tous les jours dans sa circonscription pour avoir quelque chose dans l’assiette!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS