Carcassonne : un tueur à gage en jugement

Dernière semaine de la dernière session de cour d’Assises avec un procès qui débute ce lundi au tribunal de Carcassonne dans une ambiance tendue. Les magistrats devront plancher sur le cas de Jean-Antoine Cornejero,
un Marseillais âgé de 57 ans. Il est en effet rejugé pour l’assassinat, en récidive, de Pito Boccadifuocco perpétré dans le courant du mois de février 2009, à Cournonterral, dans l’Hérault.

Pas de nouveau renvoi en 2016

Le 23 septembre 2016, la cour d’assise de l’Hérault l’avait condamné à perpétuité. L’accusé avait cependant nié les faits durant les cinq jours d’audience de son procès, et ce malgré les éléments qui étaient alors en possession de l’accusation. A la fin de son procès, aux assises de l’Hérault, l’accusé (dit « le sourd » en raison de ses problèmes d’audition) avait lancé d’un ton tonitruant, et semble-t-il assez emphatique : « Je suis fatigué, je suis en train de mourir avec ma maladie mais je ne cherche pas la compassion puisque je n’ai rien fait. » De leurs côtés, ses avocats n’avaient eu de cesse de fustiger un procès selon eux ,« déloyal ». Rappelons qu’en 2014, les défenseurs avaient obtenu un premier renvoi pour cause d’instruction incomplète. Mais en 2016, dans l’Hérault, ils n’ont pas pu obtenir un nouveau renvoi.


Source : L’Indépendant (page 4 – 18/12/2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS