Carcassonne : cinq étrangers en situation irrégulière arrêtés en gare… alors que des migrants clandestins sont pris en charge dans l’Aude

Dans notre édition de mercredi, nous évoquions le fort déploiement de fonctionnaires de la police aux frontières (PAF) constaté mardi à Carcassonne. Une présence liée, précisait hier la préfecture de l’Aude,
à une opération menée « afin de lutter contre les flux d’immigration irrégulière qui transitent par le réseau ferré et dans le même temps pour lutter contre les incivilités et les faits de délinquance (vols, agressions, dégradations) déplorés dans les trains et dans les gares ».

23 policiers de la PAF, 8 agents de la SUGE

La direction zonale de la police aux frontières (PAF), en lien avec le service de surveillance générale (SUGE) de la SNCF, avait donc organisé une opération de contrôle coordonné dans les départements de l’Hérault, de l’Aude, des Pyrénées-Orientales et de la Haute-Garonne. Cette opération a mobilisé 23 policiers des brigades de la PAF des différents départements ainsi que huit agents de la SUGE (surveillance générale, dépendant de la SNCF) de Narbonne.

En point d’orgue de cette opération, l’ensemble de ces effectifs a convergé vers Carcassonne pour y mener une opération de contrôle renforcé de la gare entre 12 h 30 et 16 h. Au final, cette opération aura permis de sécuriser 18 trains et 6 gares et de contrôler 117 personnes. Ces contrôles ont abouti à l’interpellation de cinq étrangers en situation irrégulière dont deux mineurs. « Cette opération s’inscrit pleinement dans les orientations et les priorités fixées par le préfet de l’Aude en matière de lutte contre l’immigration irrégulière dans le département, précisait hier la préfecture. Elles seront reconduites dans cette logique à intervalles réguliers. »


Source : L’indépendant (07/12/2017 – page 18)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS