Fleury d’Aude : deux morts par arme à feu

Le drame s’est noué ce mercredi soir vers 19h en plein cœur du village de Fleury-d’Aude dans la rue du 14-Juillet à deux pas de la place Jean-Moulin. En l’espace de quelques minutes trois coups de feu ont retenti dans la petite ruelle et deux hommes étaient à terre. Tous les deux sont morts : Roger Servant âgé de 73 ans et Jean-Yves Bilbe âgé de 48 ans.

 Les faits se sont déroulés devant le domicile de Roger Servant, un homme célibataire très connu au village, participant à la vie locale et à plusieurs associations. Jean-Yves Bilbe était lui aussi bien connu notamment dans le milieu du rugby où il a longtemps porté les couleurs du Racing Clape Plage.
Deux chasseurs

L’un des deux a tiré sur l’autre avec son fusil deux coups avant de retourner l’arme contre lui. «On ne connaît pas exactement, en l’état, l’ordre dans lequel ces deux hommes sont morts»,  a confirmé le procureur David Charmatz, hier soir, qui précisait que «l’origine du litige était pour l’instant inconnue».

Les deux hommes se connaissaient, c’est une certitude. Tous les deux étaient chasseurs mais appartenaient à des Diane différentes. Ils auraient été vus ensemble à l’heure de l’apéritif dans un bar du centre du village avant de se séparer selon plusieurs témoignages du voisinage. Roger Servant  a ensuite rejoint son domicile tout proche où Jean-Yves Bilbe se serait rendu à pied. Servant lui a ouvert la porte avant que le drame ne se noue. Les deux hommes ont été retrouvés morts juste devant son domicile.

Le centre du village entièrement bouclé

Sur place d’importants moyens de secours et d’investigations ont été déployés. Le centre-ville a été entièrement bouclé pour permettre le travail des enquêteurs. L’enquête a été confiée à la Brigade de recherche de la compagnie de Narbonne, sous la direction du commandant Galtier. Les hommes de la cellule d’investigation criminelle de Carcassonne étaient également présents ainsi que les gendarmes de Vinassan. Un médecin de l’institut médico-légal s’est également rendu sur place en présence de la substitut du procureur Aude Molin.

Les constatations devaient se poursuivre tard dans la nuit.


Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS