Alairac : rodéos, dégradations, braquage

Trois mois de prison ferme ont été prononcés, hier matin, à l’encontre de Kamal Bazaye, 33 ans, poursuivi pour un rodéo et un délit de fuite sur le stade d’Alairac, le 29 novembre 2016. Ce soir-là, cet habitant de Lavalette avait dégradé le terrain de football de cette commune et détérioré la main courante du terrain de football ainsi que son propre véhicule. C’est d’ailleurs grâce aux morceaux de plastique du phare de sa Seat Ibiza que les gendarmes sont remontés jusqu’à l’auteur. Il est vrai que ce dernier vit à proximité de la brigade. Et qu’il est connu… C’est lui qui avait commis «le hold-up» du bureau de Poste, comme l’a rappelé le maire Roger Adivèze, venu exprimer son ras-le-bol au sujet de ces dégradations à répétition, pour sa commune mais aussi au nom de tous les maires de l’Aude : «Ces rodéos sont devenus intolérables. J’ai essayé de lui tendre la main, en vain. C’est la première fois que je porte plainte mais j’aurais pu le faire des dizaines de fois. Là, je dis stop car il fait des émules».

«M. Bazaye ne comprend pas ses condamnations», a déploré le représentant du parquet, qui a requis trois mois de prison ferme. Demande reprise à la lettre par la présidente du tribunal. Détenu pour une autre affaire, le trentenaire a regagné la maison d’arrêt.


Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS