Carcassonne : 7 jeunes du quartier La Conte agressent violemment 4 jeunes sur un parking

Cette scène d’ultra violence, filmée par les caméras de vidéosurveillance remonte au samedi 29 juillet dernier, aux alentours de 6 h du matin.

Ce jour-là, selon nos informations, quatre jeunes qui sortaient de discothèque avaient décidé de faire une halte sur le parking du Mac Donald’s de Cité 2 pour se requinquer et se reposer avant de reprendre la route pour regagner leur domicile.

C’était aussi visiblement le cas pour sept autres jeunes du quartier de La Conte, qui sont également arrivés sur le parking du fast-food.

Là, toujours d’après nos renseignements, c’est à la suite de ce qui s’apparente à un mauvais regard que la situation a dégénéré entre ces groupes de jeunes qui ne se connaissaient pas.

Sept d’un côté et quatre de l’autre, dont un qui dormait dans sa voiture avant d’être sorti de son sommeil et lynché.

D’après les éléments que nous avons recueilli, c’est à un véritable passage à tabac gratuit auquel se sont livré les sept jeunes du quartier La Conte, avant de prendre la poudre d’escampette.

A noter que la bande des sept est également repartie en ayant dérobé deux téléphones portables à leurs victimes.

Du côté des quatre jeunes, roués de coups de poing et de pied (deux sont restés KO), nous avons appris que trois d’entre eux s’était vu prescrire des ITT de trois, huit et dix jours. Deux ont le nez cassé…

Alertés, les policiers se sont rendus sur les lieux de l’agression, où ils ont réquisitionné les images de la vidéosurveillance pour les exploiter et tenter de confondre les suspects.

Un travail d’enquête payant puisqu’il a permis d’identifier et d’interpeller cinq suspects le mardi 1er août… les deux autres s’étant présentés d’eux-mêmes au commissariat le lendemain.

Laissés libres après avoir été entendus sur les faits, les sept mis en cause se sont vu remettre une convocation par officier de police judiciaire (COPJ) afin d’être jugés ultérieurement devant le tribunal correctionnel de Carcassonne, pour répondre de « vol » et de « violence en réunion ».


Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS