Rivesaltes : cocaïnomane, il arrachait les sacs à main des femmes

Au terme de leur enquête débutée fin juillet, les gendarmes de Rivesaltes ont réussi à interpeller dimanche un homme soupçonné de vols de sac au préjudice de femmes dans le centre de la cité.

Les 20 juillet, dans la matinée, une dame de 41 ans vient de monter dans sa voiture quand un homme ouvre la portière passager et tente de lui voler son sac à main posé sur le siège, qu’elle retient. Il bouscule violemment la victime et parvient à ses fins quand la lanière cède. Traumatisée par cet acharnement, la conductrice fournira un signalement assez précis de son agresseur.

Quatre jours plus tard, une femme âgée de 74 ans revenant du marché, est suivie par un individu qui plonge la main dans son cabas et lui vole son portefeuille avant de prendre la fuite en courant. Les recherches immédiatement lancées sur le secteur resteront d’abord vaines. Or, les gendarmes font rapidement des rapprochements entre les deux affaires qui visent des personnes vulnérables, préalablement repérées et susceptibles d’avoir de l’argent liquide.

Leurs soupçons, portés sur un individu de 30 ans, défavorablement connu, de la justice, sont alors confortés par la vidéo protection de la ville, par des témoignages et par les victimes.

Dès le 25 juillet, appuyés par le Psig de Rivesaltes, les enquêteurs se présentent donc au domicile du suspect qui s’est volatilisé. Se sachant traqué et repéré samedi dans le secteur, il s’est finalement constitué prisonnier dimanche et a été placé en garde à vue.

Au cours de son audition, il a nié les premiers faits et reconnu les seconds. Toxicomane, il a expliqué avoir agi sous l’effet de la cocaïne, pour s’acheter de la drogue. Il sortait d’une cure de désintoxication de six semaines et, selon ses dires, voulait poursuivre ses soins mais n’en avait pas les moyens. Il a finalement été déféré en vue de son jugement en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel.


Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Facebook
RSS